Les sommeliers du lycée hôtelier mévennais rêvent d’une autre finale nationale

A peine rentrés d’un voyage œnologique au Portugal, les sommeliers du lycée hôtelier Notre-Dame de Saint-Méen-le-Grand ont plongé dans le grand bain de la compétition. Au programme, le concours du Meilleur Apprenti de France, niveau départemental, en sommellerie.

Le concours « Un des Meilleurs Apprentis de France » a été créé en 1985 à l’initiative de Paul LABOURIER, lui-même MOF, dans un premier temps au niveau départemental, puis régional et enfin national depuis 2001. Ce concours a connu une incroyable croissance sur l’ensemble du territoire national puisque plus de 6000 candidats y participent, chaque année, dans plus de 90 métiers. Cette compétition, organisée par la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France sous l’égide du Ministère du Travail et de la Formation professionnelle et du Dialogue Social, et du Secrétariat d’état chargé du Commerce, de l’Artisanat et de la Consommation et de l’Économie Sociale, s’adresse aux jeunes âgés de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, BEP et Bac Pro) provenant d’établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d’apprentissage. Les Meilleurs Ouvriers de France tiennent particulièrement à accompagner les nouvelles générations car elles constituent un réservoir potentiel de futurs MOF. Ils assurent ainsi, à travers cette solidarité intergénérationnelle, la transmission de savoir-faire exceptionnels et la promotion du travail manuel.

Sept élèves du lycée mévennais étaient donc dans les starting-blocks, prêts à foncer vers le précieux sésame leur permettant d’accéder à la finale régionale ; il faut en effet, pour accéder à l’étape suivante, décrocher au minimum la médaille d’argent, c’est-à-dire obtenir au minimum la note de 14 sur 20 aux épreuves de cette compétition. A ce jeu, 4 d’entre eux ont réussi le tour de force de décrocher le billet pour la finale régionale : Matilde Planchenault, Mélissa Morin, Léa Regardin et Miguel Deffains. Notons que deux de ces élèves ont déjà brillé lors de compétitions professionnelles en 2019 et en 2020 (championne régionale 2020 en sommellerie aux Olympiades des Métiers pour Mathilde et champion régional 2019 en service pour la coupe Georges Baptiste pour Miguel).

En route maintenant pour la finale régionale pour les 4 jeunes, en espérant qu’ils fassent aussi bien que leurs aînés des 2 précédentes années, Jérôme Sakoun en 2018, Fabien Denais et Killian Bricault en 2019 qui avaient franchi une étape supplémentaire en se hissant en finale nationale.